Préface2013-07-07T10:39:06+00:00

La médecine chinoise tout comme l’ostéopathie, l’homéopathie, sophrologie, kinésiologie, etc … sont des techniques qui prennent en compte l’individu dans sa globalité :
– Le corps
et
– L’esprit

Ces médecines/méthodes; chacun peut leur donner le nom qu’il leur convient; sont complémentaires sur beaucoup de terrains à notre médecine occidentale (l’allopathie).

Chaque individu est unique dans sa globalité de par son expérience, son vécu, son éducation, son milieu social, ses goûts, ses aversions …
De ce fait on ne peut pas traiter des maux de la même façon d’un individu à un autre.

Prenons un exemple, une personne ayant un eczéma récurrent dont l’allopathie n’a pas permis de le faire disparaître complétement. Les origines de cet eczéma peuvent être multiple : anxiété, alimentation, choc émotionnel, fatigue …

De part un diagnostic (non médical) du corps mais aussi de l’environnement d’évolution de l’individu on cherche ensemble ce qui peut être à l’origine de cette manifestation et on « corrige » ensemble.

Cela peut se faire en 1 ou 2 séances de massage ou d’acupuncture ou plus, tout dépend de la profondeur du maux (notion de temps), et de la capacité de l’individu à réagir sur le plan émotionnel.