Acupuncture Laser2018-09-24T19:48:56+00:00

L’Acupuncture
Énergétique Chinoise & l’Acupuncture Laser

Tout d’abord, lors de mes séances d’acupuncture et d’énergétique chinoise j’utilise les techniques de médecine chinoise issues, notamment, de la loi des 5 éléments afin d’équilibrer le Qi le Yin et le Yang.
Dans l’ensemble, les séances d’acupuncture vous apporteront des bienfaits physique mais aussi sur le plan émotionnel.
En effet, leurs succès en terme de résultat est de surcroît du au travail de points d’acupuncture sur les méridiens chinois.
Pour conclure, l’acupuncture trouve son origine au cœur de la médecine chinoise,
Elle représente l’un des 5 piliers de la médecine traditionnelle chinoise.

Acupuncture par l’Énergétique Chinoise

acupuncture energetique chinoise

Une séance d’énergétique chinoise vous permettra de trouver un meilleur équilibre nerveux.
Pour commencer, l’acupuncture, aussi appelée énergétique traditionnelle chinoise, permet de travailler sur des maux dont l’origine est émotionnelle.
Par ailleurs, elle permettra d’équilibrer les flux de Yin, Yang, donc aussi le QI.

A savoir que l’acupuncture n’est cependant pas recommandé aux femmes enceintes, mais aussi aux personnes soufrant d’épilepsie, ou encore aux personnes faisant des malaises, tout comme pour les personnes souffrant de photosensibilisation ou prenant un traitement photosensibilisant.

Arrêt du Tabac par l’Acupuncture Laser

arret-tabac

L’acupuncture laser dans le but de vous aider à arrêter de fumer.
Dites stop au tabac ! Cette technique d’acupuncture laser donne de bons résultats.
Elle permet d’éviter tous les maux secondaires liés à l’arrêt du tabac.

Dire stop à la cigarette devient plus simple avec l’acupuncture laser.

Vous diminuerez significativement votre consommation de tabac de plus de 60% dès la première séance.
Ce protocole comprends un forfait de 3 séances dont 2 successives.

Suivi Arrêt du Tabac par l’Acupuncture laser

acupuncture laser suivi arret du tabac

Après avoir effectué le protocole d’arrêt du tabac par acupuncture laser, je vous propose un suivi afin de vous accompagner tout au long de votre démarche.
C’est parce que votre victoire face au tabac n’est pas toujours facile durant la première année, au cas où vous vivriez un évènement émotionnel, je vous propose donc de vous aider à ne pas replonger.


L’acupuncture :

A l’heure actuelle, il existe deux écoles en acupuncture, en outre :

• D’une part, les réflexothérapeutes (généralement médecins) : Ils appliquent à cette discipline les préceptes de la médecine occidentale.

En somme, une maladie, un traitement et de ce fait ils remplacent donc simplement les médicaments par des aiguilles.

• D’autre part les acupuncteurs traditionnels  : Ils se réfèrent explicitement à la médecine mais aussi à la philosophie chinoise.

De ce fait, une approche de la maladie radicalement différente

C’est donc en 1970 que l’acupuncture apparaît en occident tout comme aux USA.

Depuis 1990 l’acupuncture est l’une des médecines différentes les plus utilisées en France.

De nos jours, l’acupuncture suscite encore de nombreuses polémiques qui lui valent donc d’être tenue en marge de la médecine classique.

Les acupuncteurs traditionnels :

A savoir que c’est à partir de règles énergétiques, dès lors utilisées depuis plusieurs millénaires en Chine (loi des 5 éléments) que les acupuncteurs traditionnels effectuent leurs analyses énergétiques. C’est à dire que pour une affection, ils remplacent donc les médicaments par une poncture. De plus, à ce raisonnement à l’occidentale, ils opposent donc une conception globale de la santé. De ce fait, le patient est considéré donc dans sa totalité physique, psychologique mais aussi dans son environnement.

Tout d’abord, selon la philosophie taoïste, le QI (prononcé Tchi – polarité yin et yang),  est habituellement traduit par énergie (énergie vitale); mais étymologiquement il désigne aussi le souffle. A savoir, le QI circule dans le corps à travers douze canaux principaux appelés méridiens (sinobiologie), six de polarité yin mais aussi six yang.

De plus, chaque méridien est en relation avec un l’un des douze organes recouvrant l’ensemble des fonctions corporelles. Ainsi, l’énergie doit circuler en permanence dans les méridiens. De ce fait, un blocage ou un déséquilibre entre le yin et le yang affecte donc notre QI, en outre notre santé. C’est pourquoi, afin d’apprécier l’énergie de chaque organe, le praticien se réfère aux cinq éléments (Feu, Métal, Eau, Bois, terre) avec lesquels ils sont en relation. C’est ainsi que la qualité de l’énergie de chaque organe se mesure en autre, par la palpation des pouls, selon une technique différente avec la prise de pouls occidentale.

Le travail des quelques quatre cents point d’acupuncture sur les méridiens permet ainsi de rétablir la circulation de l’énergie mais aussi de redonner de l’énergie à un organe ou à une fonction.

Les écoles chinoises et occidentales :

En Effet, on distingue deux grands courants en acupuncture.

D’une part, les réflexothérapeutes (presque tous médecin) pratiquant une acupuncture à l’occidentale alors que les acupuncteurs traditionnels se réfèrent aux règles ancestrales de la médecine traditionnelle chinoise.

Ces derniers se partagent entre une minorité de médecins mais aussi une majorité de non médecins, parfois poursuivis par le corps médical pour exercice illégal de la médecine.

D’autre part, les stimulothérapeutes, rejetant les bases de la philosophie chinoise. Aussi bien qu’ils ne croient qu’à ce qui est vérifié scientifiquement. De ce fait, pour eux, l’acupuncture a essentiellement une action neurologique réflexe. Pour eux, la stimulation de certaines zones privilégiées de la peau entraîne un effet sur les organes ou bien les muscles ou encore les articulations mais aussi induit une résistance accrue à la douleur.

Et enfin, quelques uns ne croient guère aux points d’acupuncture et n’hésitent pas à les combiner avec d’autres points dont ils considèrent qu’ils ont une action réflexe équivalente. De ce constat, ils sont partagés sur l’existence réelle des méridiens, ces canaux de circulation de l’énergie (QI) pour les Chinois.

Pour conclure, ils ne se réfèrent pas aux règles de la médecine traditionnelle chinoise pour faire le diagnostic et de ce fait choisir les points d’acuponcture. Tout au plus, certains se réfèrent à la polarité du système nerveux végétatif : l’équilibre de l’orthosympathique mais aussi du parasympathique étant assimilé au yin et au yang.

menu-liens

Historiquement une séance d’acupuncture débutait tout d’abord par un diagnostic (non médical) chinois. Il permet donc au praticien en médecine chinoise de déceler les états de vide, par opposition aux états de plénitude. D’analyser les fonctions des viscères mais aussi des organes, vu de la médecine traditionnelle chinoise. Pour terminer, les aiguilles étaient faites à partir d’os ou d’arêtes.

Aujourd’hui, en France L’acupuncture se pratique par des médecins avec des aiguilles à usage unique et stériles.

menu-liens

Un traitement (non médical) par acupuncture répond favorablement à des maux dont l’origine est émotionnelle, chronique pour lesquels l’allopathie n’a pas de réponse favorable.

Il est important de consulter son médecin traitant car l’acupuncture ne répondra pas favorablement à des maux dont l’origine est clinique.
L’acupuncture ne peut pas être considérée comme un substitut à un un traitement allopathique, mais comme une aide complémentaire.

Troubles généraux:

Fatigue
Stress
Anxiété
Angoisse
Faiblesse
Effets du décalage horaire
Migraines
Insomnie
Dépression
Nervosité
Certaines pertes de mémoire

Système digestif :

Manque d’appétit
Ballonnements
Digestion lente
Brûlements d’estomac
Nausées et vomissements
Diarrhée
Constipation
Mauvaise haleine
Maladie de Crohn

Système respiratoire :

Asthme
Bronchite
Sinusite
Laryngite
Rhume
Grippe
Toux
Essoufflement

Système endocrinien :

Bouffées de chaleur
Transpiration anormale (abondante, spontanée,…)

Système circulatoire :

Frilosité, mains, pieds et nez froids
Œdème, enflure
Palpitations, arythmies cardiaques
Angine
Engourdissements
Hypotension
Hypertension

Système urinaire :

Urines fréquentes
Problèmes urinaires
Cystite à répétition
Incontinence
Brûlures

Système reproducteur :

Pertes vaginales
Troubles de la libido
Syndrome prémenstruel
Troubles des menstruations

Système cutané :

Acné
Eczéma
Urticaire
Psoriasis
Zona

Système auditif :

Vertiges et étourdissements
Bourdonnements
Troubles de l’équilibre
Baisse de l’audition
Otites à répétition
Douleurs
Certaines surdités

Système oculaire :

Sécheresse des yeux
Larmoiements

Système locomoteur :

Spasmes musculaires
Tremblements

Douleurs :

Rhumatisme
Arthrite
Lumbago
Tendinite
Torticolis
Sciatique
Maux de dos
Douleurs musculaires
Entorse
Traumatismes sportifs[/toggle][/accordian][accordian divider_line= » » class= » » id= » »][toggle title= »Les preuves scientifiques » open= »no »]

En effet, plusieurs types de recherches sont venues apporter du crédit à l’acuponcture. Tout d’abord, son effet antidouleur est partiellement élucidé. Le Canadien Pomeranz a démontré en 1978 que l’acupuncture entraîne la production d’endorphines, ces substances chimiques analogues à la morphine, produites par le cerveau pour diminuer la douleur. D’autre part, Des chercheurs français (professeur Bossy) et chinois ont montré, de leur côté, le rôle de l’acupuncture dans la production d’autres substances neuroendocriniennes.

A savoir que l’effet analgésique de ces substances est d’ailleurs transmissible. Après quoi, en prélevant du sang ou du liquide organique céphalo-rachidien chez un animal anesthésié par acupuncture et en le réinjectant à un autre animal, alors on obtient le même effet chez ce dernier.

Mais encore, le docteur Niboyet a démontré que les points d’acupuncture présentaient une moindre résistance électrique que les autres points de la peau. Le professeur Sénelar a de son côté mis en évidence des caractéristiques morphologiques propres à ces points.

Par la suite, le docteur Borsarello a effectué des recherches particulièrement originales, dans un laboratoire de médecine aérospatiale, pour mesurer les variations des rythmes de pouls décrites par les Chinois.

Pour conclure, dans le service de médecine nucléaire de l’hôpital Necker, le professeur Vernejoul et le docteur Darras ont mis en évidence et photographié le réseau des méridiens par l’injection de traceurs radioactifs. A savoir que ces travaux, ayant été contestés, ont donc été repris et les nouveaux résultats, positifs, ont fait l’objet d’une communication au cours du congrès international d’acupuncture en 1990.

A ce jour, plusieurs types de recherches sont venues apporter du crédit à l’acupuncture. Tel que son effet antidouleur, qui est partiellement élucidé. En particulier, le Canadien Pomeranz a démontré en 1978 que l’acupuncture entraîne la production d’endorphines, c’est à dire, ces substances chimiques analogues à la morphine qui sont produites par ailleurs par le cerveau pour diminuer la douleur. De la même manière, des chercheurs français (professeur Bossy) et chinois ont donc démontré le rôle de l’acupuncture dans la production d’autres substances neuroendocriniennes.

Ensuite, il a été mis en avant que l’effet analgésique de ces substances est effectivement transmissible. Ainsi, en prélevant du sang et même du liquide organique céphalo-rachidien chez un animal anesthésié par acupuncture puis en le réinjectant à un autre animal, on obtient alors le même effet chez ce dernier.

D’un côté le docteur Niboyet a démontré que les points d’acupuncture présentaient une moindre résistance électrique que les autres points de la peau. D’un autre côté, le professeur Sénelar a mis en évidence des caractéristiques morphologiques propres à ces points.

Du reste, le docteur Borsarello a effectué des recherches particulièrement originales, dans un laboratoire de médecine aérospatiale, pour mesurer les variations des rythmes de pouls décrites par les Chinois.

En terminant par le service de médecine nucléaire de l’hôpital Necker, c’est ainsi que le professeur Vernejoul et le docteur Darras ont mis en évidence et photographié le réseau des méridiens par l’injection de traceurs radioactifs. Sans tarder, ces travaux ayant été contestés, ils ont été repris et les nouveaux résultats, positifs, ont fait l’objet d’une communication au cours du congrès international d’acupuncture en 1990.

A savoir que la spondylarthrite ankylosante est susceptible de répondre favorablement à des modifications d’ordre nutritionnel, mais à condition qu’elle remplisse donc en même temps les conditions suivantes:
– forme débutante
mais aussi
– erreurs nutritionnelles patentes

Tout d’abord, le début de la SPA, en outre la spondylarthrite ankylosante,  correspond en fait à une phase inflammatoire douloureuse. Par suite de cette période, il est donc intéressant d’agir d’une part, avec les moyens nutritionnels sur cette phase inflammatoire. Mais cela à condition que les erreurs nutritionnelles soient effectivement présentes dans les habitudes alimentaires.
Plus tardivement, ces modifications nutritionnelles auront donc de toute façon beaucoup moins d’effets bénéfiques. En effet, l’efficacité de ce régime résulte, certes, en la modification des flores intestinales qu’elle crée cela étant à long terme. En réalité, les modifications de ces flores permettent d’agir sur la présence de la bactérie intestinale Klebsiella pneumoniae ,qui par un mécanisme de mimétisme moléculaire, serait alors à l’origine de la maladie. Après quoi, les anticorps dirigés contre cette bactérie seraient alors en somme capables de détruire les cellules porteuses du gène HLA-B27.

Commençons par examiner les erreurs nutritionnelles devant être corrigées correspondant à l’abus des aliments et substances suivantes:
En premier lieu les aliments croustillants et craquants
D’abord, éviter le pain trop cuit  – acheter donc du pain très peu cuit – la croûte doit être fine
pain grillé, pain rassi éviter – avoir du pain de mie sans lactose ni gluten d’avance
biscottes, triscottes
wasa, cracottes, suédois, etc…
biscuits secs
céréales (surtout avoine)
repas mangeables à la main
(sandwichs / pan bania / pizza / etc…) nombre et qualité fixé par un régime (consulter votre médecin)
pâtes cuites ‘al dente’ taux de cuisson fixé à 2.5
frites formule rustique – nombre limité par un régime
biscuits apéritifs – remplacer par canapés pain de mie
chips et pop corn
Ainsi que les légumes cuits et crus – cellulose (voir régime impérativement avec un médecin)
salades vertes, endives ne pas abuser
crudités avec modération
entrées non crues avec parcimonie
légumes d’accompagnement modérément
fruits crus, fruits cuits, compotes – son, aliments complets ne pas abuser
Ou encore les épices et aromates piquants
poivre
moutarde
piment, purée de piment
currys
De surcroit, les dérivés du lait
yaourts déconseillés
fromages (voir régime avec médecin)
viandes d’animaux à poils en général
entrecôte bleue ou saignante
côtes et entrecôtes
viande de cheval
viandes de gibiers à poils
viande de lapin
Du reste, autres produits divers
chicorée et produit en contenant très déconseillée – interdiction définitive
tisanes (de feuilles) déconseillées
thé sans excès
menthols – saveurs fraîches déconseillés

A savoir que les résultats en matière de Spondylarthrite ankylosante au regard de l’acupuncture permettent ainsi dans certain cas de soulager les crises.
Dans tous les cas, consultez votre médecin traitant qui vous orientera vers un spécialiste.

Divers apport d’aide par l’acupuncture :

Renforcement du système immunitaire, mais aussi  le contrôle de la douleur, également l’augmentation de la vitalité et de l’énergie générale